top of page

Comment la PNL peut aider à se préparer efficacement vers l’accouchement et la maternité ?


Comment la PNL peut aider à se préparer efficacement vers l’accouchement et la maternité ?

Avez-vous déjà demandé à une future maman comment est-ce qu’elle se sentait à l’approche de l’accouchement ? Personnellement, j'entends souvent : “On ne peut jamais être prête à 100%”. À ce moment-là, la coach en moi a toujours envie de demander : “Peut-être… mais en ce moment même, à combien de % est-ce que tu te sens prête?”

En programmation neurolinguistique (PNL), cette structure de langage se nomme une généralisation. Les geeks de la PNL reconnaîtront ici un quantifieur universel combiné à un opérateur modal de possibilité et votre ADN de coach ne pourra s’empêcher de demander “Jamais, jamais, jamais ? Qu’est-ce qui t’en empêche ?”


La PNL est une approche thérapeutique qui accompagne le changement en se focalisant principalement sur les solutions et l’action. Cette méthode d'accompagnement de l’être humain regroupe un ensemble de techniques issues de différents courants thérapeutiques tels que l’hypnose, la systémique, etc.


“On ne peut jamais être prête à 100%”


Qui a dit ça? D'où ça vient? Qu'est-ce qui t'en empêche? Et si tu n'es pas prête à 100%, dans quelle mesure te sens-tu prête aujourd’hui ?

Quand j’entends ce type d’affirmation, je ne cherche pas à savoir si cela est vrai ou non. Je me demande plutôt si cette croyance est utile dans le système interne de la personne qui l'énonce. Je me souviens, alors que je m'apprêtais à passer mes concours d’entrée aux grandes écoles,

entendre mon père me dire: “Tu sais Bénédicte, on ne te demande pas d’être prête à 100%. L'essentiel est que tu te sentes suffisamment prête. Le reste… c’est la vie”


Bien que le “suffisamment” soit personnel à chacun, là n’est pas l’important. L’important est que cette croyance fût utile pour moi car elle me donnait du pouvoir tout en m’enseignant une certaine forme de sagesse, apprendre à accepter les aléas de la vie.

L'accouchement est un grand mystère. La maternité l’est également tout comme la vie. En revanche, cette réalité ne doit pas être un prétexte pour se déresponsabiliser et abandonner son pouvoir à un endroit où il serait possible de le prendre.


Aujourd’hui, dans quelle mesure est-ce que je me sens confiante ? 50%, 60 %, 70% ?


Quelles ressources intérieures aurais-je intérêt à cultiver à l’intérieur de moi-même pour avancer plus sereinement vers l’accouchement ? Sans viser le 100%, mais peut-être un 75%, 80%, 90%?



Les niveaux neurologiques de Robert Dilts


Robert Dilts, un des pères fondateurs de la programmation neurolinguistique, a représenté les différents niveaux de l’expérience humaine dans un modèle que l’on nomme en PNL: “La pyramide des niveaux neurologiques”.


Bien qu’illustré sous forme pyramidale, ce modèle peut être représenté autrement car on sait aujourd'hui que tous ces niveaux s'inter-influencent mutuellement. En revanche, la représentation pyramidale est valide et pratique pour présenter le concept simplement.

Comment la PNL peut aider à se préparer efficacement vers l’accouchement et la maternité ?
La pyramide des niveaux neurologiques de Robert Dilts

L'environnement constitue le niveau le plus factuel de notre expérience humaine. C'est littéralement l'environnement dans lequel on évolue. Dans le contexte spécifique de l'accouchement, il s'agit de l'endroit où je désire accoucher. Est-ce que je prévois de donner naissance chez moi, en maison de naissance ou à l'hôpital? Quel est le moment prévu de la naissance ? De qui ai-je envie d'être entourée ? Mon partenaire, médecins, infirmières,

gynécologues, personnels soignants, ma famille, ma doula? Comment est-ce que je visualise mon environnement idéal ? La luminosité, l’environnement auditif et même olfactif. Est-ce qu’il y a des musiques particulières qui m’aident à me détendre ou des odeurs ? L'environnement c'est vraiment tout ce qui nous entoure. Peu importe l’environnement choisi pour donner naissance, l’essentiel est de s’y sentir en sécurité.


Ensuite, il y a les comportements que l'on adopte au sein de cet environnement. Toujours dans le contexte de l'accouchement, ce niveau fait référence aux pratiques que je mets en place ou que j’autorise les autres à faire. Par exemple, je peux pratiquer des techniques de respiration pour me détendre, prendre un bain, écouter des autohypnoses, faire du ballon thérapeutique.


Mon compagnon ou ma compagne peut pratiquer des points de pression pour me soulager ou toute autre technique aidante pour stimuler la production naturelle d’ocytocine. Est-ce que je demande une péridurale ? Quelles sont les pratiques du personnel soignant auxquelles je choisis

de donner mon accord ? Lorsque bébé est né, est-ce que je demande un clampage tardif ? Est-ce mon partenaire qui coupe le cordon ombilical? Etc.


Ce niveau-là fait aussi référence à tous les comportements que je mets en place avant la naissance en termes d’alimentation, d’activité physique, de soins, par exemple. En remplissant votre plan de naissance, vous pouvez réfléchir avec votre partenaire aux pratiques que vous souhaitez mettre en place le jour J et en informer votre entourage.


Les capacités et les ressources font référence aux capacités et ressources internes ou externes, que l'on possède ou que l'on a intérêt à acquérir pour être en mesure d’agir dans notre environnement. Par exemple, si je désire pratiquer des techniques de respiration pour mieux gérer la douleur le jour J, peut-être ai-je des connaissances à acquérir à ce niveau-là (ressources

externes). Si je veux faciliter mon accouchement et prendre soin de la santé de bébé, peut-être ai-je intérêt à en apprendre davantage en termes d'activité physique ou de nutrition afin d’adopter de meilleurs comportements alimentaires. Peut-être ai-je aussi besoin de soutien humain (ressources externes) ou financier (ressources externes)?


Ce niveau-là concerne également les ressources intérieures. Quelle est ma facilité à accueillir les émotions? À danser avec la vie, à être flexible ?Comment est-ce que je cultive le calme, la confiance, la force de l’ancrage, la présence à soi ou toute autre état interne utile et soutenant ?


Je peux me sentir prête sur le plan extérieur, mais quel est mon réel niveau de confiance en lien avec mes ressources internes ? Comment est-ce que je prends soin de mon état intérieur ?


Les croyances et les valeurs concernent tout ce que je crois en lien avec l'accouchement. C’est aussi le discours interne et les habitudes de pensées que j’ai et que je nourris. Est-ce que je crois que donner naissance est difficile, douloureux et insurmontable sans péridurale ? Ou bien mon

discours intérieur est-il positif et encourageant ? Est-ce que je me dis que toutes les ressources sont à l'intérieur de moi, que les femmes accouchent depuis la nuit des temps et que mon corps est capable de donner naissance à bébé ? Est-ce que je crois que mon bébé à la force de naître? Est-ce que je me sens bien outillée pour réussir à accueillir les aléas qui peuvent, ou non, se présenter ? Quel est mon discours intérieur en lien avec mon environnement, mes capacités propres ou encore mon entourage ? Ces croyances peuvent être influencées par les histoires d’accouchement que j’entends autour de moi, ou ma propre histoire de naissance.


L'identité est la structure profonde qui soutient notre Être. C’est la représentation symbolique à laquelle on s'associe, plus souvent inconsciemment que consciemment, et qui guide nos comportements, notre système de croyances et de valeurs. Pour rester dans le thème de l’accouchement, c'est la représentation symbolique de qui je suis lorsque je donne naissance. Ce sont aussi toutes les croyances que l’on porte sur soi-même. Quelle image est-ce que je nourris de moi-même ? La vision c'est le sens plus large que l'on donne à nos actions. C'est ce qui nous dépasse. Cela peut être l’appartenance à la famille, à son clan. C’est aussi la vision du monde à laquelle je me sens appartenir lorsque je donne naissance et que je deviens mère. À ce moment-là, à quoi de plus grand et ce que je me sens contribuer ? Qu’est-ce qui me soutient ? Cette grille de lecture de l'expérience humaine est particulièrement utile à intégrer dans une démarche d’introspection avant ou pendant la grossesse afin de se sentir pleinement alignée dans notre nouveau rôle de mère et à tous les niveaux. Elle permet aussi d’identifier le ou les niveaux que j’aurais intérêt à nourrir pour avancer plus sereinement vers la naissance. Ai-je besoin de me concentrer davantage sur mon discours intérieur, les croyances que je nourris ? Ou bien aurais-je plutôt intérêt à entreprendre un travail plus en profondeur pour prendre soin de ma nouvelle identité de mère ? Parfois, il s’agit simplement d’aller renforcer des ressources intérieures ou d’aller chercher des connaissances extérieures supplémentaires pour se sentir rassurée. Parfois encore, il s’agit de reconsidérer notre environnement ou les pratiques proposées. Cette grille d’observation permet d’identifier les niveaux d’intervention les mieux adaptés dans une démarche d’accompagnement globale.

Prendre soin de l’invisible


Dans le monde des naissances, je remarque que l’attention est principalement placée au niveau de la partie visible de cette pyramide; la partie visible étant l'environnement, les comportements, les connaissances et les ressources extérieures. Beaucoup d’énergie est mise à préparer l’environnement, optimiser nos comportements (alimentaire, physique, etc.) et enrichir de différentes façons nos connaissances. Bien qu’essentielle et utile, ce type de préparation demeure incomplète si elle ne prend pas soin de la structure plus profonde de l’être humain. Dans une démarche d’accompagnement visant l’épanouissement complet de la femme, il est essentiel de renforcer la confiance dans ses ressources intérieures, d’amplifier ses croyances aidantes et utiles et de libérer celles qui sont plutôt limitantes pour avancer plus sereinement vers la maternité et se sentir pleinement alignée à tous les niveaux. Le système d’accompagnement actuel (médical et paramédical) est très efficace lorsqu’il s’agit de solidifier la base de la pyramide modélisée par Robert Dilts. Mais à quel moment prendrons-nous soin spécifiquement de cultiver les ressources intérieures de la mère à venir, de prendre soin de son discours intérieur et de ses croyances à tous les niveaux ? À quel moment nous assurerons-nous que la femme est en paix avec tous les aspects de sa féminité incluant la maternité ?


La PNL est maître dans l'art de transformer nos programmes de pensées. Par le fait même, il est possible de réactualiser notre discours intérieur et donc d’impacter l’ensemble des couches visibles de notre expérience humaine.



Bénédicte Chatelais Coach professionnelle certifiée en PNL humaniste


Clinique Hormona

581 702-8030 poste 710

coachinghormona@gmail.com


Pour plus d'informations sur le coaching en programmation neurolinguistique à la Clinique Hormona :

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page